Salariés neuro-atypiques

Étiquettes : , , , — Le 6 octobre 2020  Dans Actus 
Insertion professionnelle des neuro-atypiques

Les troubles cognitifs touchent 10 à 20 % des salariés européens, mais peu en parlent au travail. Car cela reste un handicap discriminant, lors du recrutement et ensuite. Mais les entreprises commencent à s’adapter à ces salariés particuliers, mais précieux.

Lire l’article